Repeindre une berline : votre guide pour tout savoir

Il ne suffit pas d’un simple coup de pinceau pour changer la couleur de sa berline. La repeindre nécessite le respect de minutieux procédés : tant sur le plan administratif que sur le plan technique. Que l’on décide de faire appel à un professionnel de la carrosserie ou de se charger soi-même de l’opération, concentrons-nous sur les différentes démarches à suivre.

Première étape : Préparer le relooking d’une Berline

À chacun ses raisons de vouloir donner de nouvelles teintes à sa voiture : accident ou accrochage ayant modifié sa carrosserie avec des zébrures, des rayures ou une partie de peinture décollée, envie de changer de look, ou encore se débarrasser d’un graffiti. Dans tous les cas, il sera nécessaire de faire une déclaration au préalable auprès des autorités avant de procéder au remplacement de la couleur d’origine. Notamment, le certificat d’immatriculation doit être mis à jour. Comment faut-il s’y prendre ? Vous devez contacter la préfecture pour notifier l’opération et vous acquittez d’un coût équivalant à un cheval fiscal d’un montant qui s’élève de 30 € à 50 € selon les départements.

Quelles options pour repeindre sa Berline ?

Il existe trois alternatives pour redonner de la couleur à sa voiture :

  • Option 1 : la repeinte complète pour une uniformisation de la couleur de la
    carrosserie
  • Option 2 : le traitement partiel permettant de repeindre un élément de la voiture
    (capot, aile, etc.)
  • Option 3 : le total covering, ou total wrapping, consistant à recouvrir la carrosserie de stickers

Une fois l’option déterminée, vous pouvez choisir de faire repeindre votre Berline soit par un professionnel, soit le faire vous-même.

Repeindre une Berline soi-même

Se charger soi-même de la coloration de sa carrosserie s’avère moins cher que faire appel à un professionnel. Les dépenses concernent le prix des outils et des pots de peinture. Dans ce cas de figure, voici quelques précautions à prendre :

  • Vous devez impérativement travailler dans un endroit spacieux, aéré, éclairé, sécurisé, et hors d’atteinte des particules de poussière.
  • Vous devez ensuite regrouper tout le matériel nécessaire : peinture, outil de pose, équipements de polissage et de sablage, accessoires de protection.

Fin prêt, passons ensuite à la repeinte à proprement parler :

  • Enlever toute trace de rouille sur la zone à travailler
  • Lisser la surface avec de la laine de verre
  • Protéger avec du papier adhésif ou ôter tout élément non métallique (vitre, phare, etc.) qui ne sont pas à peindre
  • Se débarrasser de la peinture d’origine avec une ponceuse électrique
  • Tremper la surface avec du solvant comme du white spirit
  • Appliquer la nouvelle peinture

Notez que cette phase est délicate car elle peut se révéler dangereuse tant dans la manipulation que pour la carrosserie.

Faites appel à un professionnel pour repeindre votre voiture

Recourir au service d’un professionnel de la carrosserie demeure un gage de qualité, de respect des normes et d’un travail brillamment exécuté. Cela permet aussi de disposer d’un certificat de réparation de la peinture précisant la nouvelle teinte de la voiture.

Toutefois, tout cela a un prix. La facture est généralement déterminée en fonction de la taille de la voiture, du type de peinture choisie (qualité, marque, etc.), et de la finition souhaitée. Si vous êtes intéressé pour un total covering ou un repeinte partielle de votre carrosserie, contactez-nous, nous vous enverrons un devis gratuit dans les meilleurs délais.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *